GMT |

Les risques du pré-flop : de faibles pockets paires

Posted January 10, 2013

  

low pocket pairs

Toute personne ayant déjà connu le succès en jouant au poker en ligne ou en live, a quelques histoires à raconter sur les mains gagnantes ou sur celles qui leur ont coûtées beaucoup d'argent. Cependant, lorsqu'il s'agit de la façon de jouer une main de départ, les similitudes commencent à s'estomper. Le style de jeu d'un joueur est aussi unique que la personne derrière cette main. Alors que de nombreux joueurs professionnels obtiennent des quantités comparables de réussite, le type de mains qu'un joueur agressif comme Gus Hansen serait prêt à parier, serait immédiatement jeté dans la défausse par un joueur plus rigoureux comme "Action" Dan Harrington.

La faible pocket paire est l'une des mains au poker qui sont incertaines sur leurs actions imminentes pendant un jeu de Texas Hold’em. Les cartes qui pourraient se classer dans la catégorie "faible" vont de 2s à 7s, comme la moitié des 13 cartes qui pourraient comprendre une pocket paire se trouvent en dessous de la pocket 8s (connu aussi sous le nom de snowmen) et la moitié se trouvent au-dessus d'eux. Ces cartes sont particulièrement délicates à jouer, alors qu'elles peuvent être la meilleure main de pré-flop, toute personne qui suit (call) aura probablement une ou deux overcards qui pourraient causer de graves problèmes pour les joueurs agressifs qui aiment mener pendant les tournois de poker.

Jouez votre position

Si vous vous trouvez dans une position de faiblesse, alors il peut être judicieux d'aller de l'avant et de mettre vos faibles pockets cards dans la défausse. Tout le monde à votre gauche est toujours en train d'agir et vous n'avez pas envie de relancer le flop pour être seulement à trois paris de quelqu'un possédant une paire de valets. Cela dit, n'ayez pas peur de relancer si vous avez la position ou si vous êtes dans les blindes. Ne craignez pas de relancer à nouveau pour faire pression sur vos adversaires. À ce stade, vous espérez chasser les mains marginales qui traînent avec une main banale comme un valet-dix, en espérant patiner pour un flop bon marché. Rappelez-vous que lorsque vous relancer à nouveau, étant donné que votre objectif est d'intimider le joueur qui relance, alors misez suffisamment gros pour les mettre mal à l'aise. Votre pari doit faire taire tout le reste de la table.

Sortez fort

Si vous êtes déterminé à jouer une faible pocket paire, la pire chose que vous pourriez faire est de suivre (call). Que le pot ait été relancé ou pas, cela rendra votre décision beaucoup plus facile, mais ne restez jamais devant une faible pocket paire ou ne suivez pas une relance. Le seul jeu raisonnable avec de faibles pockets est de relancer ou de se coucher. Avec de telles cartes faibles, même si elles forment une main, vous voulez probablement seulement voler les blindes, donc relancer est la meilleure décision à prendre lorsque votre position est forte. Vous voulez écarter autant de joueurs que possible de cette main marginale, car plus il y a de tirages existant autour de la table, plus il est probable qu'un joueur décroche une paire qui peut l'emporter sur la vôtre. 

Ne vous sentez pas marié à la main

En même temps, une importante relance devrait être suffisante pour remettre rapidement votre main. Que vous soyez assis dans un casino ou que vous soyez en train de jouer sur les tables virtuelles de votre site préféré de poker, vous devriez être en mesure de pouvoir lire assez bien les actions des autres joueurs pour savoir qu'une relance évoque une certaine force. Bien qu'il y a beaucoup de bluff au poker, vous devez décider si cette paire de quatre vaut la peine de prendre un risque.

Gardez un oeil sur les cotes

Alors que vous vous sentez peut-être téméraire en voyant un flop avec une faible pocket paire, il est important de comprendre le risque que vous courez. Les chances d'obtenir un brelan ou mieux sur le flop sont de 8.5 à un, ou environ 10.5 pour cent. Les chances que vous pourriez flop un full house sont énormes : 136 à 1 (0.73 pour cent), et le scénario encore plus improbable de flopper un carré est de 407 à 1 (0.25 pour cent). Reconnaissez que manquer le flop est un réel problème pour les faibles pockets, comme il y a de fortes chances qu'un joueur l'attrape ou au minimum qu'il mise dessus. A ce moment, vous êtes alors confronté à la difficile tâche de suivre un bluff plutôt osé ou de déblayer vos cartes. Si vous suivez les stratégies de cet article, alors vous ferez probablement un important pari ouvert. 

Ceci dit, dans ce scénario, pas toutes les chances sont contre vous. Les pockets paires ont 19.2 pour cent de chances de s'améliorer par la rivière, rendant une main forte pour miser gros pendant les tournois de poker. Un élément clé du jeu aux tournois est de voler les blindes, et cela est indéniablement le but lorsque vous jouez une faible pocket paire, alors que vous recherchez un scénario pile ou face si la main va au flop. Dans le cas où vous vous trouvez dans cette position, soyez prêt soit à miser gros pour faire peur à vos adversaires, ou jetez vos cartes dans la défausse au premier signe d'un pari.

 

Articles annexes :

Les aléas du Pré-flop As-Roi

Les meilleurs conseils du Hold’em Poker

Dear visitors,

Titan Poker does not accept players from your region.

Please contact our customer service team at support [at] titanpoker [dot] com for more information.

Best regards,

Titan Poker