GMT |

Titan Poker à l'Irish Open 2011

L'Irish Open est une vraie tradition de la scène du poker européen. Cet évènement attire toujours de nombreux joueurs venus de tous horizons. Cette année n’a pas fait exception, puisque le plus grand tournoi d’Irlande a réuni 615 joueurs sur le Main Event, tous motivés à se partager le prize-pool de 1,968,000€. Les habitués bien connus de ce secteur ont répondu présents, tels que Jack McClelland, Liam Flood et Devilfish, la star du football Teddy Sheringham, les pros, Roberto Romanello et James Akenhed, et bien d’autres célébrités du poker en Europe. Des joueurs internationaux déjà titrés ont été aussi repérés à certaines tables.

Vingt des joueurs de l’Irish Open 2011 sont entrés dans la salle de jeu, arborant le logo Titan Poker. Dix-sept d’entre eux se sont qualifiés en ligne et les 3 autres étaient les membres de la  Team Titan, Sam Trickett, Florian Desgouttes, et Christophe Benzimra.

Action in the Poker RoomLes 17 joueurs qualifiés de Titan Poker furent Lorna Lancaster du Canada, Andreas Koester et Fabian Holling d’Allemagne, les italiens, Dario Amorelli, Giuseppe D’agnese et Stefano Monciotti, Henny Kennedy et Gérard Kottink des Pays-Bas, les roumains, Cezar Sabin Frincu et Narcis Gabriel Nedelcu, le suédois Sebastian Skuja, Anatoly Filatov de Russie, ainsi que Brits William Smith, Zachary Kempe, Paul Febers, Tim Morton et Michael Matar.

Après 3 jours de jeu, nous n’avions que deux joueurs qui finirent dans l’argent – Paul Febers du Royaume Uni et la canadienne, Lorna Lancaster.

Nos pros n’ont pas eu de chance aux tables et ils ont quitté le Main Event très court dans l’argent. La star du poker anglais, Sam Trickett a progressivement accumulé un extraordinaire stack le jour 1.

Sam TrickettAprès le diner, Sam a changé de table sans y apporter la chance avec lui, ayant déjà perdu une grosse partie de ses fonds sur deux boards très risqués. Un des deux se présentait ainsi : Sam fit un call à partir d’une small blind, le flop arriva A♦6♦7♥, check check, et le turn fut A♠. Sam misa 800, le joueur au bouton fit call et la rivière donna Q♦. Le donneur misa 1400 et Sam a foldé.

Au jour 2, Sam démarra avec 41,900 en jetons à la table où se trouvait le joueur qualifié de Titan Poker, William Smith. Il a géré tant bien que mal son stack sur deux bons coups. Le premier, au niveau 10 (blinds 500-1000, ante 50, stack moyen 49K), Sam en position de grosse blind paya la relance du pre-flop de la petite blind. Le flop donna A♣7♣A♥, les deux joueurs ont checké, la rivière révéla un 5♦ et la petite blind folda après que Sam misa 5200.

William Smith

Après deux mains perdantes, Sam en petite blind prit finalement un pot dérisoire en misant sur un 7K sur la rivière. Le board était 3♦4KQ♦8. Alors il perdit la main et bousilla ses cartes à l’abattage – son adversaire avait K♥J♥ sur un board de A882K et les deux ont checké tout le long du showdown. Il avait un stack de 46K et une heure et demie plus tard, il s’imposa avec un all-in pour 37K du dealer après que la limite fut atteinte au pre-flop de 4K. Sam avait 4s contre les Reines de l’autre joueur. Le flop donna QJ2.

Christophe Benzimra n’avait pas les cartes pour lui, quelque soit la situation, il fut éliminé durant le niveau 7 le premier jour.

Florian with Teddy SheringhamFlorian avait à sa table le joueur de football, Teddy Sheringham, le jour 1. Le pro de  Titan Poker mis à terre un joueur en faisant all-in au pre-flop avec AQ. L’adversaire avait K♥J♥ et le board donna 2 8 6 5 6 rainbow. Durant le jour 1, il s’engagea sur une main avec Q6 en petite blind. Le flop donna 2♥4 6. Son concurrent en position UTG1 misa 2500 et Florian fit un call. Le turn était un 10 et les mises s'en suivirent du joueur UTG. Florian fit un call pour voir la carte J de la rivière. Il paya la mise de 8500 et remporta le pot avec 6s contre les cinq de l’autre joueur.

Plus de la moitié des inscrits furent éliminés le Jour 1 et seuls 287 joueurs sur 615 retournèrent aux tables le Jour 2 du  Main Event, dont quelques qualifiés de Titan Poker - Dario Amorelli, Narcis Gabriel Nedelcu avec un stack de 65,675, la canadienne Lorna Lancaster avec 23,850, Paul Febers avec 97,400, les italiens Giuseppe D’agnese et Stefano Monciotti avec respectivement 24,800 et 67,275, et l’allemand, Andreas Koester avec 39,000.

Au Jour 2, Florian réapparu avec un stack de 61,000. Il ramassa pas mal de jetons avec pre-flop all-ins. L’un deux qu’il fit avec un AK dépareillé en position centrale, après que le donneur ait relancé. Le stack de Florian atteint alors son pic ce jour là  – 87K. Tout de suite après, aux blinds 1K-2K, notre pro s’engagea sur la situation suivante. UTG1 relança à 5500, UTG2 fit un call et Florian fit all-in pour 60K du donneur. Il avait K♦J♦. UTG1 folda et UTG2 fit un call. Le flop donna A♦Q♦2♣4♠5♥ et l’adversaire de Florian remporta le pot avec une paire de 2. Après cette main, Florian se retrouva avec un stack de 30K et fit all-in avec A10 dépareillé, ce qui mit un terme à sa participation au Main Event.

Au jour 3, seules 2 tables regroupaient les survivants du Main Event. Le chip leader était l’anglais, John Eames, qui élimina rapidement les joueurs à la table concernée.

Paul FebersPaul Febers du Royaume Uni et Lorna Lancaster du Canada furent les seuls joueurs de Titan à revenir aux tables le jour 3. Ils étaient relativement short stacked – Lorna avec 96,000 et Paul avec 69,500, assis à la même table – Lorna à la place 2, Paul à la 5. Le niveau de départ était 18e avec des blinds 3-6K et 500 de ante. Le tapis moyen était de 236K. Paul Febers fit all-in rapidement pour essayer de doubler avec QJ dépareillé du donneur. Un joueur de MP le paya avec K♥10♥ et BB avec Q♠8♠. Le board donna 33♣5♣24♣ et Paul ramassa €5,900 à la 45e place.

Lorna, qui était “dans l'argent” au précédent ECPokerTour Barcelone sponsorisé par Titan Poker en 2010, fut la dernière femme en lice au Main Event de l’Irish Open. Elle tint la barre toute la journée avec le même stack et des blinds se réduisant et se regonflant grâce à ses all-ins sans abattage. Elle fit de son mieux pour doubler le tout : elle relança à 15K du donneur la BB fit call. Le flop donna J♦6♣3♣. Elle mit 12K et ramassa le pot. Alors, elle fit all-in de la SB pour 70K un peu plus tard. Sa main était  A♦K♦ contre le 8s du donneur. Le board finit par donner un As et Lorna arriva à 160K.

Des joueurs intéressants se sont assis à sa table plus tard dans la journée, comme le joueur pro de FullTilt, Andy Black à sa gauche et Niall Smyth place n°5, 11e à l’Irish Open en 2009, et peut-être gagnant à l’event cette année.

Durant le niveau 23 (blinds 10-20K, ante 2000), Lorna fit all-in pour 80K de la position central et la big blind fit call. Le jeu était was 8-handed et Lorna avait A♠10♠ contre le KJo de la big blind. Le board donna 3♣A♥K♥39 et Lorna monta à 206K. 10 minutes plus tard, toujours au même niveau, John Eames élimina un joueur qui avait fait all-in en pre-flop avec A♣9♣. Le K♥10♥ de John s’accrocha tandis que le board courait à JJ8910c (2 clubs). Ce qui nous laissa 12 joueurs – 6 à chaque table. Lorna Lancaster décida de faire all-in avec son AJo avant que les blinds n’augmentent sur un 3 Q J board et rivalisent sur QQ. Elle vint à bout de son adversaire sur un AK. Le turn fut un 8 et la rivière, un J.

Lorna Lancaster and Andy BlackLa dernière femme en lice au Main Event de l'Irish Open prit la 12e place et repartit avec €19,400 en récompense de sa remarquable performance.

Titan Poker félicite Lorna pour cette belle victoire et lui souhaite de nombreux ITM avec Titan Poker sur les tournois live !

Si vous avez manqué la chance de concourir au Burlington Hôtel cette semaine, soyez sûr de vous qualifier sur Titan Poker pour le prochain Irish Open.

 

Dear visitors,

Titan Poker does not accept players from your region.

Please contact our customer service team at support [at] titanpoker [dot] com for more information.

Best regards,

Titan Poker